Chaque année depuis 2012, les EcoFellows diplômés ont saisi des opportunités passionnantes dans des domaines variés. Pour savoir ce que nos EcoFellows 2020-2021, Ozette et Jared, ont fait, lisez la suite !

Où sont-ils maintenant?

Jared Shein

C'était génial de rattraper Jared Shein. Il a dirigé notre programme de sensibilisation virtuelle et a travaillé dur pour établir la norme pour les présentations du CET, parmi de nombreux autres projets. Au cours de l'année, il a également appris à créer un pitch deck efficace avec un contenu engageant. Il a dit que c'était « tellement, tellement utile » lors de la recherche des prochaines étapes après son passage à CET. Il a également remercié ses mentors qui l'ont aidé à évaluer les offres d'emploi vers la fin de l'année. Jared a déclaré que travailler avec l'équipe de communication lui manquait le plus, en particulier Ozette, son collègue. Les deux formaient sans aucun doute un duo dynamique !

Jared travaille maintenant dans l'Ohio à Les innovateurs énergétiques de Brite en tant que spécialiste de l'expérience de démarrage. Là, il aide les nouveaux techniciens en énergie des entreprises en démarrage à construire leur produit, du prototype à la mise sur le marché. Tirant parti des compétences en communication et en réseautage acquises dans le cadre de l'EcoFellowship, Jared a standardisé les recommandations de ressources de Brite pour les clients. En guidant les sociétés du portefeuille vers une croissance durable, il contribue à promouvoir une énergie propre et efficace.

Avec le recul, Jared a partagé qu'il n'avait pas commencé sa carrière en sachant où il voulait aller. Maintenant, il se sent en sécurité dans la direction qu'il a prise. « La fraternité m'a éclairé sur le fait que votre carrière ne doit pas être juste un rêve que vous avez connu toute votre vie. La plupart des gens font un cheminement de carrière, pas un chemin. J'ai appris que vous n'avez pas besoin de connaître ou d'avoir le travail de vos rêves maintenant, juste l'état d'esprit de rechercher la prochaine étape vers l'endroit où vous voulez aller. « Jared et ses paroles de sagesse vont nous manquer !

Ozette Ostrow

Ozette Ostrow, l'autre boursière 2020-2021, a également expliqué comment la bourse CET l'a préparée à son nouveau travail. Son nouveau rôle est chez Reduction in Motion, en tant que consultante en développement durable. Elle travaille maintenant sur place, aidant les hôpitaux à gérer leurs déchets médicaux réglementés, ainsi que leurs efforts de recyclage. L'éducation et le conseil sur la réduction des déchets constituent des aspects clés de son travail.

Le CET aide les entreprises en général plutôt que les entreprises spécifiques aux soins de santé. Cependant, Ozette pense que ce qu'elle a appris au CET s'est bien traduit dans son nouveau travail. C'est parce qu'elle était dotée d'un savoir-faire pertinent. Travailler avec le public et apprendre comment mieux éduquer les autres a été très bénéfique pour son développement professionnel. Concrètement, la connaissance du traitement des déchets en vue de leur réutilisation est toujours d'actualité pour son travail. Les travaux des deux organisations se chevauchent beaucoup plus. « Reduction in Motion consiste à aider les entreprises à réduire leurs déchets, ce qui fait partie de la mission de CET. » Ozette a rappelé.

Elle a partagé que la bourse lui a permis d'acquérir une expérience et des connaissances significatives, en particulier en marketing et en communication. En tant que boursière, elle a bénéficié d'un mentorat et a développé des compétences telles que la communication axée sur l'équipe. Les compétences en résolution de problèmes et en gestion du temps qu'elle a acquises au CET l'ont grandement aidée.

Bien que ses plans pour l'avenir ne soient pas concrétisés, Ozette a mentionné qu'elle s'intéresse également à la durabilité de l'entreprise et envisage de poursuivre un MBA. Quoi qu'elle décide, nous savons que cet ancien camarade incroyable continuera à exceller !

Rencontrez les boursiers de cette année!

Il est temps d'accueillir une autre série d'EcoFellows dans l'équipe du Center for EcoTechnology! Le programme EcoFellowship est un poste rémunéré d'un an pour travailler avec le personnel du CET et d'autres EcoFellows afin de mener une gamme d'activités liées aux initiatives d'action climatique et aux programmes éducatifs dans l'ouest du Massachusetts. Les EcoFellows soutiennent les initiatives de CET visant à aider les résidents, les étudiants, les institutions et les entreprises de la région dans le cadre de programmes en cours en matière d'efficacité énergétique, de services énergétiques domestiques, d'énergie renouvelable et de réduction des déchets grâce au recyclage, à la réutilisation et au compostage. L'EcoFellowship offre également des opportunités de développement professionnel à ces récents diplômés universitaires, les encourageant à s'impliquer dans la sensibilisation communautaire, les programmes scolaires et d'autres organisations environnementales.

Cassie Roger

Je suis un résident de longue date du Minnesota, actuellement basé dans le quartier chic de Minneapolis. Nous sommes connus sous le nom de « Pays des 10,000 XNUMX lacs », donc il n'y a jamais de pénurie d'activités de plein air à faire ici ! J'aimerais dire que mon premier professeur était mon jardin. J'ai passé de nombreux étés de mon enfance à marcher parmi les treillis de haricots et à regarder les bourdons polliniser le gombo. Être capable de manger de la nourriture que j'avais moi-même cultivée dès mon plus jeune âge m'a inculqué une profonde curiosité pour la nature et ce que j'appris plus tard à être appelé l'écologie humaine. J'ai toujours ressenti une forte responsabilité de prendre soin de la terre, et c'est ce qui m'a amené à poursuivre des études environnementales au Collège Macalester.

Même si je savais dans quoi je voulais me spécialiser, j'ai dû faire beaucoup d'exploration pour trouver ce que je voulais spécifiquement faire dans le vaste domaine de l'environnement. J'ai eu la chance de trouver plusieurs stages connexes chaque année qui m'ont appris des leçons sur le changement climatique, le travail dans la conservation et le leadership environnemental. Être capable de développer mon propre style de travail m'a donné la capacité de créer un impact positif dans mes communautés. J'ai essayé de nombreux cheminements de carrière, de l'ethnobotanique à l'architecture durable, et à un moment donné, j'ai même envisagé de devenir un compositeur de musique axé sur l'environnement (tout le monde est reconnaissant que l'un ait été de courte durée) ! Bien que j'aie aimé chaque minute de ces opportunités, aucune d'entre elles ne m'a fait me sentir aussi revigoré que lorsque j'étudiais l'alimentation et l'éducation durables.

Photo du parc national des Arches, prise lors d'un road trip photographique que j'ai fait en janvier dernier

Avance rapide jusqu'en décembre 2020, lorsque j'ai obtenu à Macalester un diplôme en études environnementales et éducatives avec une spécialisation en systèmes alimentaires durables. Avec tant d'incertitude, c'était à la fois une période très excitante et éprouvante pour les nerfs d'entrer sur le marché du travail.

J'étais ravi de postuler pour l'EcoFellowship de CET parce que j'aimais la variété de programmes qu'ils proposent, de la récupération des aliments à la formation sur les audits énergétiques domestiques. Je voulais en apprendre le plus possible sur les solutions efficaces et scientifiques à la crise climatique. Même si nous venons de commencer, j'ai chaque jour l'impression d'avoir un peu plus de pouvoir pour répondre aux problèmes environnementaux. L'équipe est incroyablement accueillante et nous encourage toujours à poser des questions, ce qui nourrira sans aucun doute ma curiosité. Je suis tellement reconnaissant d'être un EcoFellow au CET et je suis ravi de voir où cette année nous mène !

Fatin S. Chowdhury

Ma maison a toujours été New York City, peut-être plus connue pour ses gratte-ciel que pour sa nature. Cependant, ma foi islamique et les aspects de la ville, tels que ses parcs étonnamment tentaculaires, m'ont permis de rester connecté aux connaissances scientifiques et à l'importance de la gérance de l'environnement.

Après avoir étudié au Hunter College High School, je me suis spécialisé en biologie et une mineure en anthropologie à l'Université de Stony Brook. Cette expérience a renforcé mon penchant pour Long Island. Au cours de mon dernier semestre, avant que les cours ne deviennent temporairement virtuels, j'ai pu suivre un cours de réhabilitation des mammifères marins et des tortues de mer sur le magnifique campus de Southampton au bord de l'eau. Le cours a été dispensé par le professeur Maxine Montello, directrice du New York Marine Rescue Center. J'ai été consterné d'en apprendre davantage d'elle sur la myriade de façons dont les humains menacent la vie marine. Y compris des choses comme la production excessive de déchets. En tant que tel, j'ai décidé de lutter contre la ruine de l'environnement par le biais de la sensibilisation, de l'éducation et d'autres actions.

Photo du laboratoire des tortues marines du NYMRC, prise par le Dr Kurt Bretsch

Après avoir obtenu mon diplôme, j'ai d'abord travaillé comme mentor avec le programme Full STEAM Ahead du Massachusetts Institute of Technology, puis avec leur programme Afterschool-tastic, travaillant respectivement avec des lycéens et principalement des étudiants plus jeunes. Le programme du premier programme était axé sur des leçons fixes, tandis que le programme d'Afterschool-tastic appartenait aux mentors. J'ai donc décidé de donner des conférences sur divers sujets, notamment l'archéologie, le folklore et les biodégradables.

Peu de temps après, je suis tombé sur CET et ses opportunités sur Idéaliste, un site Web que je parcourais régulièrement afin de trouver un travail positif orienté vers le changement. Je suis très chanceux d'avoir trouvé cela avec l'EcoFellowship ! On continue de faire confiance à CET pour effectuer un travail révolutionnaire dans les services de gestion des déchets et de l'énergie. On comprend pourquoi le Centre d'écotechnologie existe depuis des décennies. Je suis tellement ravi que son travail se rapporte à des phénomènes tels que les mouvements Zéro Déchet et l'augmentation de l'efficacité des bâtiments. Je suis ravi d'apprendre comment chaque département de CET contribue aux mission.

À l'avenir, je souhaite m'inscrire aux côtés des membres de ma famille pour un programme de volontariat auprès des orangs-outans en Indonésie, mêlant mes passions pour l'environnement et pour le sauvetage des animaux. En termes d'aspirations professionnelles, j'aimerais appliquer les compétences variées que je cultive en travaillant pour le Centre d'écotechnologie en tant qu'EcoFellow pour devenir un leader dans un domaine tel que les bioplastiques ou la conservation.